13 avril 2019

Fin du grand monologue de Macron, les raisons de l'échec du grand débat.

Comme prévu dès le début de cette soit-disant consultation des français, l’absence de stratégie politique, hors de dissoudre l'amalgame politique étrange et contradictoire qui ont défilé sous le symbole des gilets jaunes, est un échec. Cette grande concertation aurait pû être fondatrice, si elle avait été sincère, et été fondée sur un objectif claire. Mais les dés étaient faussés depuis le début. Cette opération de communication n'avit pour but de diluer le vide de vision politique, qu'elle soit au niveau français qu'européen. Chaque... [Lire la suite]
17 août 2018

Enjeux de la réforme constitutionnelle: La question des régions.

La dernière réforme de la constitution est la réforme ayant diminuer le nombre de région. Si il était prévu que cette modification s'accompagne de changement des pouvoirs. Le climat politique de l'époque et les calculs politiciens ont arrêté le processus à la simple diminution du nombre de région. Aucune réflexion de fonds n'avait été mené en amont, et personne n'a pris conscience de l'importance et de la philosophie de ce changement. Ce non événement politique a pour conséquence des élection dont le citoyens ne connaîtra la portée... [Lire la suite]
13 août 2018

Enjeux du pouvoirs judiciaires au sein de la réforme constitutionnelle

La justice n'est pas vraiment indépendante en France. Le poids de l'exécutif est en France enlève une partie de l'indépendance de la justice. Les moyens financier insuffisants et des lois iniques empêche l'exercice républicain du droit commun. Ce problème est central. Il est nécessaire dans l'amélioration du ressenti social français. La justice doit tant avoir une indépendance, avec un retour et une écoute nécessaire sur son fonctionnement, avec la participation du citoyen justiciable. L'accès au protections du droit doit se faire... [Lire la suite]
Posté par Fabi11975 à 09:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 juillet 2018

Réforme de la constitution,la nécessaire transformation du statut du Président de la République

J'ai commençais ce texte avant l'affaire Benalla. Ce paragraphe st donc un ajout tardif, mais cette affaire montre le pouvoir de plus en plus discrétionnaire d'Emmanuel Macron. J'ai toujours soutenu qu'une procédure juridique de destitution du Président de la République efficace. La raison principale et évidente est l'usage de pouvoirs qui ne sont pas les siens, particulièrement les abus sur les autres pouvoirs que sont le judiciaire et législatif, ou dans administration direct de sont pouvoir. Les contre-pouvoirs politiques de... [Lire la suite]